ADN Dégradé Génomique Environnementale

Le plateau ADN Dégradé propose des infrastructures (locaux, équipements et procédures) permettant l’analyse d’échantillons d’ADN dégradé ou contaminé obtenus par méthodes non-invasives (par ex., poils, excréments) ou de collections de musée et d'herbiers. Les traitements et extractions du matériel biologique sont menés dans les conditions de confinement garantissant l’intégrité de l’information portée par l’échantillon original ainsi que la reproductibilité des extractions.

Localisation : 
ISEM
Description

La plateforme permet l'extraction d'ADN dégradé avec la rigueur scientifique indispensable à l’authentification des résultats (laboratoires pré- et post-PCR physiquement séparés ; locaux et équipement strictement dédiés aux expériences pré-PCR).

Equipements

- Hotte chimique

- Hotte à flux laminaire

- Centrifugeuse (tubes 1,5 ml, 2 ml, 15 ml, 50 ml et barrettes)

- Combiné réfrigérateur/congélateur

- Balance de précision

- Étuve

- Cabine PCR (avec UV)

- Congélateur

- Thermocycleur (tubes 0,2 et 0,5 ml, barrettes et plaques 96 puits

- Système de purification de l’eau

- Speed vac

- Autoclave

 

Fonctionnement

Les projets accueillis sont d'origine variée mais concernent principalement l’étude de la biodiversité à partir d’échantillons non-invasifs ou de collections de musée et d'herbier. Chaque utilisateur potentiel doit remplir une demande d'accueil et la soumettre au conseil scientifique qui gère la plateforme.

Après accord du conseil, l'utilisateur doit signer la charte d'utilisation et s'engager à suivre le règlement qui régit cette plateforme.

Contact : 
 
Responsable scientifique: Christelle Tougard (04 67 14 47 17)
 
Responsable technique: Fabienne Justy
 
 
 
ISEM, CC065, Bat. 22, 1er étage
Université Montpellier, Place E. Bataillon
Montpellier

Galerie photo