Recherche Partenariale

Le Labex CEMEB conduit une politique partenariale forte avec des acteurs institutionnels stratégiques, et avec un réseau d'entreprises.
Actions :

2020-2023 - PROJET MAPE « Réduction de la Mortalité Aviaire dans les Parcs Éoliens en exploitation »

CEMEB est membre du Comité de pilotage et partenaire financier du projet MAPE, qui est un projet de recherche multi-acteurs et collaboratif. Ce projet est financé sur 3 ans (2020-2023) par les secteurs publics et privés et il a pour objectifs :

  • comprendre les causes et les conséquences de la mortalité aviaire dans les parcs éoliens terrestresen exploitation
  • produire des connaissances qui vont contribuer à améliorer l'efficacité des systèmes de détection et d'effarouchement des oiseaux
  • apporter les elements nécessaires pour faire évoluer la règlementation

D'un budget prévisionnel total de 968 K€, le Projet MAPE s'articule autour de 3 volets principaux :

et 23 opérateurs éoliens.

 

2019 APPEL A PROJET CONJOINT CEMEB- OFFICE FRANCAIS POUR LA BIODIVERSITE

Le Labex cemeb et l'Office Français pour la Biodiversité ont depuis plusieurs années développé des actions communes (organisation de formation à destination des agents des parcs et collectivités, colloques sur la compensation écologique, cofinancements de plusieurs postdoctorants).

En 2019, l'OFB et CEMEB ont lancé un appel à projets de recherche, pour soutenir des projets de recherche appliquée portant sur la fonctionnalité des milieux terrestres en France (métropole et outre-mer), et permettant de venir en appui aux gestionnaires pour améliorer l’efficacité de leurs mesures de gestion.

Suite à l'évaluation des projets : 4 projets ont été sélectionnés pour financement.

Parmi ces projets, voici les deux projets sélectionnés pour financement issus des laboratoires membres de CeMEB :

2020-2022 - TRANECOL : Transitions écologiques et flore protégée : la gestion conservatoire à l’échelle de la niche (CEFE, John Thompson)
Ce projet propose d’analyser la variabilité de la niche des espèces végétales protégées sur des transitions écologiques où le fonctionnement des milieux est particulièrement contrasté (diversité de milieux côtiers, gradients altitudinaux et écotones de milieux ouverts et forestiers) en région méditerranéenne. L’objectif est d’informer les stratégies et actions des gestionnaires sur l’importance d’identifier la niche écologique des espèces à l’échelle très fine du fonctionnement des individus.
2020-2022 - RENPOP : RENforcement des POPulations comme source de sauvetage évolutif (ISEM, Eric Imbert)
Ce projet porte sur la question générale du renforcement des populations comme outil de gestion des espèces végétales face au changement climatique. Il s’appuie notamment sur un volet expérimental important en mettant à profit un suivi réalisé depuis 25 ans sur une espèce endémique et emblématique de la région méditerranéenne. L’ensemble du projet se fera en collaboration avec le Conservatoire Botanique Méditerranéen de Porquerolles.

Le LabEx CeMEB a financé des allocations doctorales, dans le cadre d'AAP visant à promouvoir une coopération forte avec un partenaire du monde non-académique impliqué dans la thèse, mais portant sur des recherches fondamentales ou appliquées . L’objectif de ces partenariats est d’accroître les chances de recrutement du futur docteur d’une part (acquisitions de compétences complémentaires d'intérêt pour le monde non-académique), et de développer un transfert entre le partenaire et la communauté scientifique du CeMEB d’autre part.

Voir ci dessous la liste des thèses (co)financées dans le cadre d'AAP menés par CeMEB

Le LabEx CeMEB a financé, de 2014 à 2019, des allocations postdoctorales, par le biais d'appels à projets de recherche impliquant une collaboration forte avec un partenaire non-académique (partenaire privé, parc national ou régional, association, collectivité, organisme public non-académique, agence internationale, etc.), et comportant au moins une des caractéristiques suivantes seront prioritaires : 1. forte finalité appliquée, ou volet de « valorisation » (au sens large) ; 2. aide à la décision publique et au transfert ; 3.construction de scénarios, modélisations et prévisions.

Voir les projets financés

Texte et cadrage de l'appel à projets CEMEB - OFB

Lien vers la page dédiée : http://www.labex-cemeb.org/fr/appel-projets-de-recherche-fonctionnalites...

Quels objectifs et quels travaux de recherche attendus ?

Ces travaux de recherche devront contribuer au développement des connaissances et apporter une meilleure compréhension des fonctionnements des écosystèmes terrestres dans un contexte de changements climatiques et de pression anthropique accrue, permettant de contribuer à l'évaluation de l'efficacité des pratiques des gestionnaires d'espaces naturels.
Les projets de recherche pourront proposer par exemple, de manière non exclusive et non exhaustive, un état de l'art permettant de faire progresser les réflexions concernant la gestion d'espaces naturels terrestres, ou la réalisation d'une étude basée sur des expérimentations déjà mises en place ou à développer sur des espaces naturels gérés, ou encore des méthodes menant à la construction d'indicateurs fonctionnels.

Les résultats obtenus devront etre valorisables et transférables à d'autres territoires et diffusés au plus large public.

Quelle portée du financement ?

Cet APR est doté d'une enveloppe d'un montant de 340 000 euros nets de taxes, permettant de financer quatre projets de recherche qui devront débuter en 2019 :

  • deux projets d'un montant maximal unitaire de 60 000 euros
  • deux projets d'un montant maximal de 110 000 euros

Candidatures

Date limite de réception des propositions : 10 mai 2019 minuit heure de Paris, à l'adresse apr.afb.cemeb@afbiodiversite.fr
Formulaire et Reglement complet en téléchargement ci-dessous.